Présidentielle 2020 au Burkina : Eddie Komboïgo promet construire un « réfrigérateur géant à énergie solaire » pour le Sanguié

L’ex parti au pouvoir, le Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a rencontré ses militants des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié, le mardi 11 novembre 2020. Eddie Komboïgo, le candidat investi du parti, a demandé à la population de voter pour lui, pour le développement desdites provinces et pour le changement de leurs conditions de vie. Ce meeting à enregistré la présence de Luc Adolphe Tiao, directeur provincial de la campagne présidentielle et législatives, du Sanguié, de Melegué Maurice Traoré, et du député Yaya Zoungrana. A Koudougou…

Sénégal: Ostracisme, mythes, sacrifices, cherté des soins… Le supplice des albinos

Ils souffrent le martyre. Leur vie emprunte les allées sinueuses d’un mal congénital qui atteint leur corps et les blesse dans leur dignité. Les personnes frappées d’albinisme souffrent dans leur chair et subissent l’ostracisme d’une société attachée à ses mythes et à ses aversions irraisonnées. Comme si leur supplice corporel n’était pas si oppressant. « Nos droits sont bafoués ». Cette ritournelle plaintive est fixée dans la mémoire collective. Mouhamadou Bamba Diop, président de l’Association des albinos du Sénégal, ne fait que l’entonner une fois de plus. Beaucoup de mythes,…

la STE se justifie

13 novembre 2020 13:39 EAU- suite à la publication d’un article par le journal Le Progrès, repris par Tchadinfos, sur les difficultés d’accès à l’eau potable à Bithea localité située à 45km d’Abéché, la Société tchadienne des eaux (STE), a apporté quelques éléments de clarification. La Société Tchadienne des Eaux a relevé que le réseau actuel de Bithea a été construit depuis 1994 et que son offre est inférieure à la demande à cause d’un taux d’accroissement exponentiel de la population. C’est ainsi que le président de la République, Idriss…

Dr Zéphirin DIABRE : Mes 100 propositions pour sauver le Faso

Tous nos regards sont aujourd’hui tournés vers le devenir de notre Pays, le Burkina Faso avec l’opportunité d’un nouveau départ ! Dans cet esprit, j’invite les Burkinabè à ne pas commettre les mêmes erreurs du passé de 2015. Moi Zéphirin DIABRE, je vous offre mon parcours et la somme de connaissances et des expériences acquises pour conduire la destinée de notre chère Nation, le Burkina Faso. A cet effet, je vous soumets 100 propositions nécessaires et suffisantes pour créer un élan collectif en vue de sauver le Faso avec vous. Ces…

Sénégal: Nouveau ministère dédié à l’artisanat et à l’informel – Les acteurs entre satisfaction et attentes

La création du ministère en charge de l’Artisanat et de la Transformation du secteur informel est l’innovation majeure du dernier remaniement ministériel. Les acteurs sont heureux « d’une telle considération » et s’attendent à des initiatives fortes qui organiseront le secteur, leur faciliteront l’accès au financement et leur accorderont une « place de choix » dans les commandes publiques de l’État. Le célèbre bâtiment du marché Sandaga n’est pas l’attraction du jour. Les gens qui rôdent autour n’y prêtent pas une grande attention. En cette matinée de lundi, les priorités…

L’impact de la pandémie serait moins prononcé sur l’économie nationale au troisième trimestre

Avec l’allégement des mesures instaurées pour limiter la propagation du virus et la reprise, l’impact de la pandémie sur l’économie nationale serait moins prononcé au troisième trimestre 2020, a annoncé Bank AlMaghrib (BAM). La Banque centrale rappelle qu’au trimestre précédent, l’ampleur du double choc de la pandémie du Covid-19 et des conditions climatiques s’était nettement fait sentir sur l’économie nationale. Selon les données des comptes nationaux relatives au deuxième trimestre 2020, « la valeur ajoutée non agricole a chuté de 15,5% en glissement annuel, contre une hausse de 3,7% à…

Algérie: PLF 2021 – La taxe sur la consommation des carburants limitera les pertes issues de la contrebande

Alger — Le ministre de l’Energie, Abdelmadjid Attar, a affirmé mardi à Alger que la taxe sur la consommation des carburants à chaque sortie aux frontières du pays limitera les pertes issues de la contrebande de cette matière subventionnée. Auditionné par la Commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre du débat du projet de loi de finances (PLF) 2021, M. Attar a précisé que cette taxe « n’éliminera pas le phénomène de la contrebande mais limitera les pertes qu’elle engendre », assurant que « cette taxe…

La Russie à l’assaut de l’hydrogène

L’ambitieux plan russe de production et de distribution de ce gaz vise notamment l’exportation vers l’Europe. Pas un, mais deux documents qui dessinent les contours de la future industrie de l’hydrogène en Russie ont été rendus publics cet été : le Plan stratégique pour l’énergie 2035, entériné le 9 juin, et le projet Développement de l’énergie hydrogène en Russie pour 2020-2024. Le premier énonce notamment l’ambition de figurer parmi les principaux pays producteurs d’hydrogène. Il faudra en exporter 200 000 tonnes en 2024 et 2 millions de tonnes à l’horizon 2035. Le second, présenté fin juin par le ministère de…

Le réchauffement climatique fait peser des menaces croissantes sur l’Afrique, selon l’ONU

« Le changement climatique menace de plus en plus la santé humaine, la sécurité alimentaire et hydrique et le développement socio-économique en Afrique », selon les conclusion d’un rapport multi-agences coordonnée par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), qui donne un aperçu des tendances climatiques actuelles et futures ainsi que l’impact économique de secteurs sensibles comme l’agriculture. Selon ce nouveau rapport consacré exclusivement au continent, la hausse des températures et l’élévation du niveau des mers ainsi que la multiplication des phénomènes météo extrêmes menacent la santé et le développement socio-économique de l’Afrique.…

Baisse drastique de la valeur ajoutée dans l’hôtellerie et la restauration au deuxième trimestre

La valeur ajoutée des industries de transformation a reculé de 22% au deuxième trimestre après une augmentation le même trimestre de 2,9% un an auparavant, a souligné Bank Al-Maghrib dans sa revue de la conjoncture économique, monétaire et financière d’octobre. Selon la banque centrale, cette contreperformance a concerné particulièrement les «industries mécaniques, métallurgiques, électriques et électroniques» et du «textile et cuir» qui ont accusé respectivement un recul de 53,6% et 46,7%. Cette évolution a été faible pour l’«alimentaire et tabac» (-1,5%), alors que la «chimie et parachimie» a enregistré une…