Divers Economie


Saham Assurance affiche un résultat net
de 402,9 millions de dirhams en 2018

La compagnie Saham Assurance a réalisé un résultat net de 402,9 millions de dirhams (MDH) en 2018 en baisse de 8,5% par rapport à l’exercice précédent, a annoncé l’assureur mardi. Ce retrait reflète l’impact du contrôle fiscal et la baisse du résultat technique qui ressort à 576,7 MDH, en recul de 3,7%, en raison d’un environnement sectoriel marqué par une amplification de la sinistralité automobile, précise-t-on dans un communiqué publié sur le site de la Bourse de Casablanca. La dynamique favorable sur l’ensemble des branches a conduit la compagnie à dégager en 2018 un chiffre d’affaires global de 5,22 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 7,8% par rapport à 2017.
Les fonds propres, quant à eux, s’élèvent à 4,16 MMDH en hausse de 5,7% à fin décembre 2018, fait savoir la même source.
L’activité Non-Vie poursuit sa croissance avec un chiffre d’affaires en hausse de 9,3%, s’établissant à 4,17 MMDH, souligne le communiqué, notant que la branche Vie qui a progressé de 2,1%, a permis de consolider l’activité bancassurance avec un chiffre d’affaires de 1,045 MMDH, après deux années de forte croissance.
Réuni lundi sous la présidence de Said Alj, en vue d’examiner l’activité de la compagnie et d’arrêter les comptes annuels 2018, le Conseil d’administration a décidé de proposer à l’Assemblée générale ordinaire la distribution au titre de l’exercice 2018 d’un dividende de 40 dirhams par action, équivalent au dividende distribué en 2017.

La Banque populaire accueille 120 jeunes ingénieurs marocains

La Banque populaire accueille depuis mardi dernier quelque 120 élèves ingénieurs marocains dans le cadre de leurs stages de fin d’études pour dénicher les meilleurs profils qui accompagneront le développement de ses projets IT, a annoncé la Banque dans un communiqué.
A l’issue d’un dispositif d’accompagnement et d’évaluation qui prendra fin en juin 2019, une commission de sélection proposera des contrats d’embauche aux stagiaires les plus méritants, a fait savoir mardi la Banque populaire, notant que ce programme “ambitieux et inédit” est initié en partenariat avec les grandes écoles d’ingénieurs du Royaume.
Selon la même source, après une première phase d’immersion, en cours jusqu’au 1er mars, les élèves ingénieurs bénéficieront, dans le cadre d’un stage rémunéré allant de trois à quatre mois, d’un accompagnement personnalisé assuré par des experts du groupe et seront, à cette occasion, mis à contribution dans la conception et la réalisation de projets structurants.
Cette action d’ampleur entend accompagner les besoins grandissants de la Banque dans le cadre de sa transformation digitale et vise également, dans une démarche résolument citoyenne, à offrir aux jeunes talents une opportunité de se développer et de s’épanouir au sein d’un groupe marocain et panafricain de référence, a ajouté la Banque populaire.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire