Au Fespaco, après #MeToo, le #MemePasPeur du cinéma africain




Deux actrices présentes au Fespaco de Ouagadougou ont accusé, jeudi, des cinéastes africains de harcèlement et d’agressions sexuelles. Depuis, une pétition circule contre une série en compétition, « Le Trône », d’un réalisateur condamné pour agression.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire