Déguerpissement: Faut-il sanctionner les cadres qui ont vendu des terrains à Kaporo-rails? | Africa Guinee


Ibrahima Kourouma, ministre de la ville-Africaguinee.com

CONAKRY-Alors que la crise humanitaire s’enlise au quartier Kaporo-rails dans la haute banlieue de Conakry, comment rendre justice en faveur des habitants de cette zone?

Si le besoin d’indemnisation des victimes est réclamée par l’opposition, des voix s’élèvent désormais pour réclamer des sanctions à l’encontre des cadres qui ont vendus des parcelles à Kaporo-rails.

C’est le cas de l’Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré qui réclame des poursuites contre les cadres de l’Etat qui ont vendus les terrains.

Beaucoup de victimes dénoncent l’attitude du gouvernement qui a ordonné la destruction de leurs biens et leur déguerpissement sans pour autant indemniser ou sanctionner les cadres de l’Etat impliqués dans cette affaire.

A noter que plusieurs victimes ont affirmé détenir des papiers légaux pour justifier l’occupation de Kaporo-rails.

Quand au gouvernement par la voix du ministre de la ville, Ibrahima Kourouma, a réaffirmé que  cette opération de déguerpissement de Kaporo-Rails « ira jusqu’au bout ».

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le Samedi 02 mars 2019 à 21:31





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire