Environnement : l’UE mise 100 millions d’euros pour ECOFAC 6


Les participants à la conférence de presse du 5 mars 2019 à Libreville, siège d’ECOFAC © Com ECOFAC

Libreville, 5 mars (Gabonactu.com) – L’Union européenne poursuivra son financement pour protéger l’environnement en Afrique centrale grâce à son programme régional d’appui pour la préservation de la biodiversité et des écosystèmes fragiles en Afrique centrale (ECOFAC 6) doté d’une enveloppe de 100 millions d’euros, a appris Gabonactu.com lors d’une conférence de presse organisé à Libreville au siège du programme.

 

Le programme ECOFAC 6 a été mis au point en août 2017. Il prendra fin en octobre 2023. Il s’agit d’un programme de conservation commun à sept Etats d’Afrique centrale à savoir le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, la République démocratique du Congo (RDC), le Gabon, le Tchad et Sao Tomé et principe.

 

Le programme ECOFAC 6 cible un appui direct à près de 12 aires protégées réparties sur les sept états et huit paysages prioritaires pour la conservation, tout en contribuant à une économie verte caractérisée par un développement économique durable et inclusif, ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique.

 

La diversité des sites couvre l’ensemble des milieux naturels représentatifs de la région d’Afrique centrale, des savanes du Sahel aux forêts du bassin du Congo, les paysages insulaires de Sao Tomé-et-Principe et l’aire marine protégée de Mayumba au Gabon. Etant donné la pluralité des situations dans les paysages et les territoires concernés, les activités prévues sont adaptées en fonction des contextes et des spécificités de chaque site.

 

La rencontre de Libreville était l’une des toutes premières depuis la conclusion de cette nouvelle phase.

La première phase du programme ECOFAC 1 a été lancé en 1992. L’UE a investi plusieurs millions d’euros dans la région à travers les 5 premières phases de ce programme phare visant la protection du second poumon vert de la planète après l’Amazonie.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire