Cholera – RDC : 124 morts en moins de deux mois,  » légère réduction » des cas dans le Haut – Katanga


 

Une épidémie de Cholera déclarée depuis début janvier dans  dix – sept (17) des  26 provinces  de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 124 morts en sept semaines , tout en présentant une «  légère réduction » des cas dans  le Haut – Katanga , une des provinces endémiques,  a indiqué samedi le ministère de la santé.

« Depuis le 01 janvier jusqu’au 24 Février 2019, le pays a notifié au total 5 258 cas de choléra et 124 décès, soit une létalité de 2,4 %. Par ailleurs, au moins un cas de choléra a été identifié dans 17 des 26 provinces de la RDC et dans 104 de 518 Zones de Santé », a écrit LE Programme national d’élimination du choléra et des maladies diarrhéiques (PNECHOL-MD) dans un communiqué parvenu à ACTUALITE.CD.  

Une épidémie de Cholera déclarée depuis début janvier dans  dix – sept (17) des  26 provinces  de la République démocratique du Congo (RDC) a fait 124 morts en sept semaines , tout en présentant une «  légère réduction » des cas dans le Haut – Katanga, une des provinces endémiques,  a indiqué samedi le ministère de la santé.

 

« Depuis le 01 janvier jusqu’au 24 Février 2019, le pays a notifié au total 5 258 cas de choléra et 124 décès, soit une létalité de 2,4 %. Par ailleurs, au moins un cas de choléra a été identifié dans 17 des 26 provinces de la RDC et dans 104 de 518 Zones de Santé », a écrit le Programme national d’élimination du choléra et des maladies diarrhéiques (PNECHOL-MD) dans un communiqué parvenu à ACTUALITE.CD.   L’épidémie sévit dans 17 provinces dont  le Haut KatangaHaut Lomami Tanganyika  et Sud-Kivu, toutes des provinces endémiques du choléra.

« Même avec une légère réduction des cas de choléra, soit 247 cas à la semaine 7 dont 7 décès contre 209 cas à la semaine 8 dont 5 décès, la province du Haut Katanga demeure à la tête quant aux notifications hebdomadaires des cas de choléra », lit-on dans le même communiqué officiel.

A la huitième semaine,  542 cas de choléra dont 12 décès ont été rapportés dans 45 zones de santé et 12 provinces mais  « on constate donc une légère diminution de 12% de cas par rapport à la semaine précédente où le pays avait comptabilisé  618 cas dont 11 décès », ajoute PNECHOL-MD.

Infection intestinale aiguë, due à l’ingestion d’eau, de boissons ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae, le Cholera qui se transmet par des déjections, par des mains sales ou du matériel contaminé, est endémique en RDC.

Elle a fait plus de 900 décès en 2018. L’année précédente (En 2017), le choléra a tué 1190 personnes en RDC pour 55.000 cas.   Avec des milliers de cas enregistrés chaque année dans de nombreuses provinces, le choléra est devenu un problème de santé publique majeur en RDC, selon l’ONU. 

 La pire épidémie de choléra connue par la RDC remonte à 1994.  Elle s’etait déclarée au lendemain d’une affluence massive des réfugiés rwandais dans la ville de Goma frontalière avec le Rwanda.  Plus de 58 000 personnes étaient décédées selon les autorités.

 

Christine Tshibuyi 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire