Propos d’Alpha Condé sur Kaporo-rails : des citoyens réagissent… | Africa Guinee


CONAKRY-La sortie médiatique du Président Alpha Condé à propos des opérations de déguerpissement à Kaporo-rails a été mal perçue par certains citoyens de Conakry. Le Chef de l’Etat guinéen qui a accusé les déguerpis de Kaporo-rails d’avoir illégalement occupé cet endroit, a promis d’agir « sans état d’âme ».

Avant de rappeler la promesse faite par le Président Alpha Condé le 4 mai 2016 aux populations de Kaporo-rails, Mohamed Diallo citoyen rencontré à Bambéto a lancé un appel au chef de l’Etat guinéen. 

« Le Président avait promis en 2016 que les gens qui vont être déguerpis seront dédommagés conformément à la loi. Si maintenant il sort et donne un autre point de vue c’est vraiment une grande inquiétude pour nous. Parce que c’est vraiment difficile pour ces gens-là. Je demande au Président de tenir compte de l’état de précarité dans laquelle ces populations se trouvent et de faire quelque chose pour ces populations qui sont déplacées dont les enfants sont déscolarisés. C’est vraiment une situation qui est difficile et je lance un appel aussi à l’endroit de toutes les bonnes volontés qui peuvent faire quelque chose pour ces gens-là », a lancé ce citoyen.

Mamadou Adama Diallo aussi fait partie des gens qui sont menacés à Kipé 2, derrière l’Ambassade des Etats-Unis. Il assure qu’il n’attendait pas à une telle action de la part des autorités actuelles. 

« Moi je suis habitant de Kipé 2 et je suis venu dans ce quartier en 1982, en 1983 ils étaient venus pour lotir le quartier. Nous nous n’attendions pas à une telle décision parce qu’on nous avait promis qu’on allait plus déguerpir des gens à Kaporo-rails comme ça été fait en 1998 sans que les victimes ne soient dédommagées. Nous demandons aux bonnes volontés de nous aider parce que la situation des écoliers est détériorée et ce n’est pas ce que nous voulons », explique-t-il

Avant de montrer son inquiétude face à cette sortie médiatique du président Alpha Condé, Thierno Saidou Bhouriah lui appelle les gens à beaucoup faire attention à ce Gouvernement. Il demande par ailleurs à la population guinéenne de porter secours à ces citoyens qui sont déguerpis. 

« Si le Président dit qu’il ne peut pas aider les gens qui ont été déguerpis alors que c’est lui qui a le pouvoir en Guinée personne d’autre ne pourra aider sauf le Tout Puissant Allah. Mais ce que je demande aux gens qui sont concernés par ce déguerpissement c’est de prendre tous leurs biens et partir et attendre la volonté de Dieu. Et le plus souvent après la souffrance c’est le bonheur qui va venir après. Tout le monde a vu comment les habitants de Kaporo-rails sont traités alors donnons-nous les mains pour les soutenir en faisant des contributions pour eux, chacun à la hauteur de ses capacités pour qu’ils puissent déménager et emporter leurs biens. Je demande aux citoyens de se méfier de ce Gouvernement parce qu’il y a beaucoup de réserves foncières de l’Etat à Conakry. Mais si ton propre Gouvernement démolit ta maison, te jette dehors sans te montrer oùaller ni te dédommager et aller jusqu’à te dire si tu parles on te ferra autre chose, la solution c’est d’être prudent pour ne pas avoir des problèmes », a-t-il lancé.

Cet autre citoyen rencontré au rond-point de Bambéto a expliqué son calvaire après la démolition de sa maison. Boubacar Barry accuse le Président Alpha Condé d’être l’ennemi des habitants de Kaporo-rails.

boubacar_barry.jpg« Ce qu’on voit dans cette affaire c’est qu’il a raison parce qu’il est l’ennemi des habitants de Kaporo-rails. S’il était leur ami, nous nous habitons à Kaporo-rails depuis 1981 et on nous avait dit que notre secteur n’était pas une zone réservée mais c’est là-bas qu’ils ont commencé le déguerpissement. Nous avons des enfants qui étudient, personnellement j’ai sept (7) enfants qui sont à l’école, ils ont perdu cette année. Actuellement chacun de nous passe la nuit dehors. S’il avait pitié il aurait agi autrement pour les guinéens. C’est Dieu qui donne la vie, ce n’est pas lui (Le Président Alpha Condé ndlr), même s’il (Le Président Alpha Condé ndlr) déguerpit tout Conakry les gens vont vivre si Dieu le veut bien. Actuellement toute ma famille est dispersée, personnellement je passe la nuit dehors dans la cours de quelqu’un. Si tu écoutes certaines radios tu vas regretter pourquoi tu es resté en vie jusqu’à entendre de tel propos, ils sont contents actuellement mais personne ne sait comment le monde va finir. Aujourd’hui ils sont contents mais peut-être un jour nous serons plus contents, la vie ne s’arrête pas seulement à ça », a-t-il accusé.

mamadou_alpha_bah_0.jpgMamadou Alpha Bah lui qualifie cette décision du Président de mauvaise idée. Selon lui, seul le président Alpha Condé peut trouver une solution pour les citoyens de Kaporo-rails.

« Ça c’est une mauvaise idée pour lui parce qu’au moment où Kaporo-rails a été démoli en 1998 il était opposant et maintenant qu’il est le Président de la République, il devait respecter et dédommager cette population qui a tant souffert lorsqu’il était dans l’opposition. Je lance un appel au Président de la République, il sait qu’actuellement il est le père de la Nation, c’est lui qui gouverne la nation et c’est lui qui peut aider la population de Kaporo-rails », a-t-il estimé.

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 666 134 023





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire