La centrale électorale réagit : « La CENI n’a pas à subir des injonctions d’un procureur général, avant toute décision de justice »


Comme son président, Corneille Nangaa, l’avait précédemment dit à ACTUALITE.CD, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) confirme donc la tenue des élections, conformément à son calendrier électoral, 15 mars pour l’élection des sénateurs et 27 mars pour l’élection des Gouverneurs et vice-gouverneurs.

« Avant toute décision de culpabilité rendue par un juge, tous les députés provinciaux sont présumés innocents. Par conséquent, il n’y a pas lieu de leur priver l’exercice de leurs prérogatives », dit la centrale électorale en réaction à la lettre du Procureur Général sur le report des élections des Sénateurs et des Gouverneurs.

Outre les aspects de présomption d’innocence, la CENI brandit son « indépendance ».

« En outre, la Ceni est une institution indépendante qui n’a pas à subir des injonctions d’un procureur général, avant toute décision de justice », précise t-elle.

Lire aussi : RDC : L’ACAJ soutient la décision de la CENI sur le maintien des élections en dépit de la demande du PGR



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire