Assassinat de Kim Jong-nam : la justice libère une Indonésienne




Une Indonésienne accusée d’avoir participé à l’assassinat en 2017 de Kim Jong-nam, le demi-frère du dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, a été libérée lundi. L’avocat de la jeune femme estime que sa cliente « n’était qu’un bouc émissaire ».



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire