Estimée à plus d’un milliard de FCFA, sa réhabilitation permettra de créer les conditions de reprise d’activités économiques


La réhabilitation du port de Konna s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du  Projet de Reconstruction et de Relance Economique (PRRE), au Mali. La Banque mondiale a accordé un financement pour permettre de maintenir le PRRE.  Le montant de ce financement additionnel est de 30 millions de dollars américains, soit environ 17 milliards de FCFA.

Cet accord de financement  s’inscrit dans le cadre de l’Alliance Sahel qui est une initiative visant à accélérer la mise œuvre des opérations de développement dans les zones fragiles du Sahel pour des impacts rapides sur les populations.

 La première zone économique ciblée dans ce contexte est celle de Konna, au centre du Mali, avec la réhabilitation du port de pêche de la localité comme point d’ancrage de cette approche multisectorielle et multi-bailleur.  
La réhabilitation de la zone économique de Konna se révèle être aujourd’hui un des projets phares de l’Alliance Sahel, enregistrant l’intérêt et l’engagement d’autres partenaires comme la France, l’Allemagne, la BAD et la MINUSMA.

De façon précise, le port de pêche de Konna joue un rôle extrêmement important dans l’économie locale. D’un coût de plus d’un milliard de FCFA et financée par un don de la Banque mondiale, sa reconstruction  permettra de renforcer la  résilience de la population de la zone », a souligné le Premier ministre.

Une localité qui est affectée  par des années de crise depuis 2012. Il s’agira aussi de créer les conditions de reprises d’activités économiques à même de générer des ressources et de créer des emplois, a ajouté  Soumeylou Boubeye Maïga.

Quant au  ministre de l’Economie et des Finances, il a souligné l’importance de la réhabilitation de ce port de pêche. Selon Dr. Boubou Cissé, ce projet  permettra  d’entreprendre des actions de développement dans la zone économique de Konna pour la relance des activités de pêche.

Mahamane Maïga
 



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire