Corruption des députés provinciaux, le nouveau président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa parle de « ragot et d’affabulation »


Pour Godé Mpoyi, le nouveau président de l’Assemblée provinciale de Kinshasa, tout se raconte autour de la corruption des députés provinciaux dans le cadre des élections des sénateurs et des gouverneurs n’est pas vrai.

« Messieurs de la presse, je vous demande de ne plus croire à ces ragots, à ces affabulations sur la prétendue corruption  au niveau de notre hémicycle. Nous attendons avec impatience les preuves de ceux qui ont dénoncé cela. S’ils ne le font pas, avec la bénédiction de l’Assemblée plénière, nous exigerons qu’ils rétablissent notre dignité bafouée inutilement », a t-il déclaré après la proclamation de sa victoire ce lundi au siège du parlement provincial.

Comme son président, Corneille Nangaa, l’avait précédemment dit à ACTUALITE.CD, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) confirme la tenue des élections, conformément à son calendrier électoral : vendredi 15 mars pour l’élection des sénateurs et mercredi 27 mars pour l’élection des gouverneurs et vice-gouverneurs.

« Avant toute décision de culpabilité rendue par un juge, tous les députés provinciaux sont présumés innocents. Par conséquent, il n’y a pas lieu de leur priver l’exercice de leurs prérogatives », avait déclaré la centrale électorale en réaction à la lettre du Procureur Général de la République sur le report des élections des sénateurs et gouverneurs.

Auguy Mudiayi Kalala



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire