Elections sénatoriales : Mabi Mulumba retire également sa candidature en dénonçant le monnayage des voix


Evariste Mabi Mulumba a officiellement retiré sa candidature comme sénateur pour le compte de la province du Kasaï central. Il a déposé sa lettre adressée à Corneille Nangaa, président de la CENI, ce mercredi 13 mars 2019.

« Ma décision est motivée par le scandaleux monnayage des voix des députés provinciaux allant jusqu’à 30 000 dollars américains par électeur (…). Il n’est pas acceptable qu’une chambre parlementaire prestigieuse comme le Sénat soit discréditée par un mode électoral perméable à la corruption de façon aussi notoire », a-t indiqué dans sa correspondance.

Aujourd’hui 77 ans, Mabi a été Premier commissaire d’État du Zaïre du 22 janvier 1987 au 7 mars 1988, commissaire d’Etat des Finances du Zaïre de 1986 à 1987,  président de la Cour des comptes. 

Par sa démission, il dit vouloir alerter la CENI.

« Cette dénonciation de la corruption devra inviter la CENI à redoubler de vigilance pour prendre des mesures idoines pour crédibiliser la suite du processus électoral », a-t-il expliqué. 

Comme son président, Corneille Nangaa, l’avait précédemment dit à ACTUALITE.CD, la CENI a maintenu la tenue des élections sénatoriales pour le vendredi 15 mars.



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire