France : Pourquoi le nombre d’étudiants guinéens a baissé ? | Africa Guinee


En 2019, le nombre d’étudiants guinéens inscrits dans les universités françaises a baissé selon les chiffres de Campus France.

La raison de cette baisse, c’est la hausse des frais d’inscription dans les universités en France pour les étudiants hors union européenne. 

Selon un rapport publié récemment par deux députés français, cette mesure fait courir « un risque réel de décrochage sur le court terme » pour « l’attractivité de l’enseignement supérieur »

Conséquence directe de cette mesure, le nombre d’étudiants venant de l’Afrique francophone (Guinée, Algérie, Tunisie, Maroc, Sénégal) a fortement baissé pour l’année 2019.

Récemment, le gouvernement français avait annoncé l’augmentation des frais d’inscription pour les étudiants étrangers dès la rentrée 2019.  Ainsi, les étudiants hors Union européenne devront s’acquitter de 2 770 euros en licence et de 3 770 euros en master et doctorat, contre 170 euros pour une année de formation en licence, 243 euros en master et 380 euros en doctorat pour les Européens.

Christine Sogoni Guilavogui
Pour Africaguinee.com





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire