Attentat de Christchurch : Facebook affirme avoir supprimé 1,5 million vidéos du massacre




Les réseaux sociaux affirment être à pied d’œuvre depuis l’attentat meurtrier perpétré vendredi dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande pour supprimer des vidéos de la tuerie. Facebook annonce en avoir supprimé 1,5 million.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire