Comparution des présumés gribouilleuses de la photo du président – IWACU


A Kirundo, trois élèves de l’Ecofo Akamuri accusés d’avoir gribouillé la photo du président Nkurunziza ont comparu, ce lundi 18 mars, devant la justice. « Le sort de ces élèves sera connu d’ici 48h », a déclaré Ferdinand Simbaruhije, secrétaire de la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’Enfance (FENADEB). Lors de leur comparution, les trois écolières étaient assistées par leurs avocats.

M. Simbaruhije a, par ailleurs, signalé qu’au moment de l’arrestation, ils étaient au nombre de sept. « Le seul garçon de l’équipe a été libéré juste après arrestation, car il n’a pas la majorité pénale. Trois autres ont été libérées vendredi dernier après enquête. »

David Ninganza, secrétaire de l’ONG Solidarité de la Jeunesse Chrétienne pour la Paix et l’Enfance au Burundi (SOJEPAE) appelle les parents à la vigilance : « Il faut qu’ils apprennent à leurs enfants le respect des manuels scolaires. »

Face à de tels cas, il estime que l’emprisonnement n’est pas une solution : « L’urgence est de mener des enquêtes pour savoir le motif d’un tel comportement.»



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire