Criminalité : les « assassins » de Thierno Aliou Diaouné libérés ? | Africa Guinee


CONAKRY-Certains membres du gang qui a assassiné l’ancien ministre Thierno Aliou Diaouné ont-ils été libérés ? Quatre années après avoir été froidement abattu par des inconnus dans la haute banlieue de la capitale guinéenne, le procès des présumés assassins de l’ancien ministre des sports Thierno Aliou Diaouné, s’est ouvert ce lundi 18 mars 2019 sous fond de polémique.

Inscrit au rôle d’audience criminelle du Tribunal de première instance de Dixinn (TPI), ce procès tant attendu cache-t-il des confusions ? Rien n’est moins sûr ! Le procureur de la république près du TPI de Dixinn a des soupçons. Ce lundi 18 mars 2019, tous les membres du gang n’auraient pas été présentés à la barre de la maison de justice de dixinn.

Décidé donc à vouloir mettre la lumière sur ce dossier qui avait heurté la sensibilité nationale en 2015, Sidy Souleymane N’Diaye a pris l’engagement  de faire comparaitre à la barre tous ceux qui sont impliqués dans ce crime.

 ‘’ Qu’il vous faille Mr le président de renvoyer ce procès à la semaine prochaine (25 Mars, ndlr), pour que le ministère public, prenne  des dispositions idoines pour faire comparaitre tout le monde. Nous nous déplacerons, nous irons à la maison centrale, nous nous investirons parce que nous le ferons, pas par appels téléphoniques bien sûr, pour les faire comparaitre. Nous en prenons l’engagement compte tenu de ce qui s’est passé de grave dans ce dossier. Tous les individus poursuivis, s’ils n’ont pas été libérés par décision de justice comparaitront à la barre de votre tribunal’’, a promis le procureur de la République près du TPI de Dixinn, Sidy Souleymane N’Diaye.

Pour l’homme en robe noir,  ce procès doit se tenir pour que la famille Diaouné finisse son deuil.

‘’ J’attire votre attention sur ce dossier qui a heurté la conscience nationale, qui a blessé la communauté guinéenne. Thierno Aliou Diaouné a été terriblement  tué (…), nous avons géré cette affaire (…) Monsieur le président on doit faire ce procès pour que le deuil soit enfin fait par cette famille », a lancé le procureur de Dixinn.

Ancien ministre de la Jeunesse et des Sports, activiste de la société civile et consultant de plusieurs ONGs évoluant dans le secteur des Droits de l’Homme, Thierno Aliou Diaouné a été tué en 2015 à Yattaya par une horde de hors la loi.

Affaire à suivre…

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire