Attentat de Christchurch : la Nouvelle-Zélande veut "remettre les pendules à l'heure" avec Erdogan




La Première ministre néo-zélandaise a annoncé mercredi envoyer son ministre des Affaires étrangères en Turquie pour réagir « en face-à-face » aux propos de Recep Tayyip Erdogan, qui a appelé au rétablissement de la peine de mort en Nouvelle-Zélande.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire