Déguerpissement à Conakry : le « lourd » silence de Sidya Touré… | Africa Guinee


CONAKRY-Prompt à réagir sur les réseaux sociaux sur les sujets brûlants de l’actualité du pays, Sidya Touré, le leader de l’Union des Forces Républicaines (UFR) n’a pas encore trouvé les mots au sujet de  Kaporo-rails et Kipé 2 où des citoyens ont été déguerpis par l’État. L’opposant garde un silence monacal face à un « drame humanitaire » en cours en plein cœur de la capitale, qui n’est pas une première d’ailleurs. Car en 1998, il y a eu une première casse alors qu’il était Premier Ministre. 

Le silence assourdissant de M. Touré sur le déguerpissement et la démolition des maisons  à Kaporo-rails et à Kipé 2 laisse un arrière goût amer. D’autant plus qu’il a un de ses proches dont les parents sont victimes. Saikou Yaya Barry, secrétaire exécutif de l’UFR puisque c’est de lui qu’il s’agit, a vu la maison familiale de ses parents réduite en poussière par les Bulldozers du département de la ville. Comme lui, des milliers de familles sont aujourd’hui dans le dénuement total. Le Gouvernement reste insensible à leur détresse. 

La décision du Gouvernement de déguerpir des habitants à deux mois du début de la saison pluvieuse a suscité de l’indignation mêlée de polémique. Cette polémique tire son origine dans la façon de faire et le manque de mesures d’accompagnement à l’endroit des familles déguerpies. Dans tout ça, Sidya Touré n’a pas encore de mots pour approuver ou désapprouver l’action du Gouvernement. Certains cadres de son parti ont certes réagi, mais sa voix se fait toujours attendre. Il n’est d’ailleurs pas le seul à se taire sur l’affaire Kaporo. Lansana Kouyaté également opte pour le silence. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire