Lamuka à Bruxelles : Les travaux sont facilités par l’ONG sud-africaine ITI


L’ONG sud-africaine In transformation initiative (ITI) facilite les travaux des leaders de Lamuka, à Bruxelles. Cette organisation est dirigée par d’anciens négociateurs de la fin de l’apartheid. C’est elle qui avait réuni à Johannesburg, en octobre 2018, les opposants qui étaient à la recherche d’un candidat commun.

ITI connaît le Congo. L’ONG travaille déjà sur des questions liées à l’instabilité de l’Est de la RDC « pour instaurer un dialogue entre les factions opposées et pour trouver une voie à suivre pour une région ayant connu des décennies de conflit », précise t-elle.

Plus globalement, l’organisation explique aussi qu’elle promeut les principes du modèle de rétablissement de la paix sud-africain « visant à soutenir, conseiller et assister la transition démocratique et la résolution des conflits en Afrique et dans le monde. L’approche In Transformation Initiative repose sur la philosophie selon laquelle des solutions durables aux conflits et à l’instabilité politique doivent être conçues et développées au niveau national. Les accords et les actions doivent évoluer localement; ils ne peuvent pas être prescrits par des acteurs externes ».

« C’est dans la continuité. Ils nous avaient déjà aidé à l’époque et ils avaient bien fait leur travail », a confié à ACTUALITE.CD, un leader de Lamuka.

ITI et les acteurs de Lamuka ont commencé, ce jeudi 21 mars, avec ce que certains appellent « travaux préparatoires » auxquels participent certains leaders et surtout leurs experts. Pendant deux jours, ils vont analyser le processus électoral, les jeux et les enjeux actuels de la scène politique congolaise. Il s’ensuivra une rencontre essentiellement réservée aux leaders. Ce dernier rendez-vous pourra avoir lieu le 24 mars et se tiendra sur une journée. Il balisera l’avenir, les orientations et les actions de ce que sera « le nouveau » Lamuka.

 



actualitecd

A lire aussi

Laisser un commentaire