Cote d’Ivoire/Niger: Eliminatoires CAN U23 2019 – Les Eléphants espoirs veulent prendre une option à Niamey


Partie d’Abidjan hier, en début d’après-midi, l’équipe olympique de Côte d’Ivoire effectue son entrée en lice pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des moins de 23 ans 2019 qui aura lieu en Egypte.

Une expédition difficile pour les joueurs du coach Haïdara Soualiho (adjoint d’Ibrahim Kamara avec les U23) qui n’ont pas eu une préparation efficiente. Un regroupement avec seulement la moitié des joueurs convoqués au stade Félix Houphouët-Boigny.

Mais l’espoir est permis pour les Ivoiriens puisqu’avant leur départ pour Niamey, ils ont été rejoints par d’autres éléments dont le jeune portier de Chelsea, Nicolas Tié. A Niamey ce soir, il faudra oublier les péripéties de la préparation et se fixer sur un bon résultat pour envisager la qualification lundi prochain à Abidjan.

Si le collectif et la récupération constitueront les obstacles à surmonter pour Bayo Vakoun et ses coéquipiers face aux Nigériens, en préparation depuis plusieurs mois, les atouts ne manquent pas dans l’équipe conduite par Haidra Soauliho.

L’équipe olympique de Côte d’Ivoire, qui a effectué le déplacement de Niamey, est constellée de talents. Sangaré Ibrahim (Toulouse), Yves Dabila (Lille), Nicolas Tié (le gardien de Chelsea), Christian Kouamé (Genoa), Diallo Ismaël Chester (AC Ajaccio), Niangbo Anderson (Liefering FC, Autriche), Traoré Hamed Junior (Empoli, Italie) ou encore Ta Bi Willy Braciano (Atalanta Bergame, Italie), comptent parmi les meilleurs jeunes dans les championnats dans lesquels ils évoluent en Europe.

Des joueurs qui méritent également la sélection A mais qui ont été reversés chez les Espoirs par Kamara Ibrahim pour s’exprimer.

A ceux-là, il faut ajouter des talents de la Ligue1 ivoirienne que sont Parfait Guiagon (Africa), Ouattra Kalpi (Asec) et autres. Du beau monde qui est capable de doucher l’enthousiasme du Mena de François Zahoui.

Dans ce duel sous- régional, l’aspect physique et l’état d’esprit seront déterminants pour les Ivoiriens. Surtout face au Mena qui tient à sa revanche face aux Ivoiriens qui leur avaient barré le chemin du Chan 2018, au Maroc. Il faut rappeler qu’au tour précédent, le Niger a éliminé le Burkina Faso (1-1, 1-3).



actuniger

A lire aussi

Laisser un commentaire