Déby réaménage son appareil militaire


Le président de la République s’entoure des vieux brisquards pour faire
face aux menaces sécuritaires. Les généraux Oki Dagache, Bichara Issa Djadallah
sont rappelés aux affaires. Le général Taher Erda devient chef d’état-major
général des armées (CEMGA). Les généraux Djimadoum Traïna et Touffa Abdoulaye
deviennent respectivement CEMGA 1er adjoint et 2e
Adjoint. Le général de division Baharadine Adoum Haggar s’occupera quant à lui
de l’état-major de l’armée de terre.

L’appareil militaire tchadien
vient de connaitre des changements notables à sa tête. À l’état-major général
des armées, le général Brahim Séïd Mahamat, après avoir servi pendant plusieurs
années vient d’être remplacé par le chef d’état-major de l’armée de terre, le
général de corps d’armée Taher Erda. L’ancien directeur général de la police
nationale devient ainsi, le nouveau chef d’état-major général des armées.

Le général de division Djimadoum
Traïna, est promu CEMGA 1er adjoint. Son frère d’armes le général de
division Touffa Abdoulaye quant à lui devient le CEMGA 2e adjoint.

L’état-major de l’armée de terre
est l’affaire désormais du général de division Baharadine Adoum Haggar. Il
succède à Taher Erda, qui devient l’homme fort de l’armée tchadienne.

À la présidence de la République,
le cabinet militaire du chef de l’État, Idriss Déby Itno, vient de subir un
changement important aussi. Le poste du chef d’état-major particulier du
président de la République, occupé autrefois par le fils du Président, Adam
Idriss Déby Itno, est confié à l’ancien ministre délégué à la présidence de la
République, chargé de la défense nationale, le général de corps d’armée,
Bichara Issa Djadallah.

L’ancien conseiller chargé de
mission, le grand commandeur de l’ordre national, le général de corps d’armée
Oki Dagache Yaya se chargera prochainement de conseiller le chef de l’État de
tout ce qui est de la défense nationale.

 Le général de division Djiddi Saleh Kedellaye reste inamovible. Il garde alors son poste malgré sa nomination comme point focal national de sécurité. Djiddi Saleh Kedellaye sert aussi avec ce poste d’interface auprès du département de la sureté et de la sécurité des Nations unies (UNDSS).





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire