À Riyad, la justice s’acharne sur les activistes saoudiennes




Les éléments à charge à l’encontre des Saoudiennes emprisonnées depuis dix mois, reconvoquées devant le tribunal le 27 mars, n’ont d’autre fondement que le militantisme pour les droits des femmes, affirme HRW, contredisant le prince héritier MBS.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire