Au sommaire de l’édition de vendredi 22 mars 2019 du journal ’’Amakuru y’Iwacu’’



• L’organisation qui milite pour le changement de mentalité Parcem déplore la lenteur dans le traitement des dossiers des prisonniers. Faustin Ndikumana cite l’exemple des 3 membres du Parcem emprisonnés dans la province de Muramvya qui ont dû attendre 3 (…)



burundinews

A lire aussi

Laisser un commentaire