en tournée en Europe, le SG de l’ADHET plaide la cause des populations vulnérables


Le secrétaire général de l’Alliance
des défenseurs des droits humains et de la protection de l’environnement au
Tchad (ADHET) a effectué une tournée en France et en Belgique. Pendant son
séjour Abba Daoud Nandjede a eu à s’entretenir avec plusieurs de ses
partenaires.

A Lyon, devant ses partenaires
internationaux, le SG de l’ADHET a eu à présenter la situation des Droits de
l’Homme au Tchad. Abba Daoud Nandjede a plaidé auprès de ses partenaires internationaux
sur l’engagement du Tchad dans la lutte contre le terrorisme qui a favorisé la
baisse de l’économie du pays.

“Nous assistons dans notre pays
depuis plus de deux ans  à un système
économique bloqué où l’argent se fait de plus en plus rare avec une déflation
sévère, conséquence de la grave crise financière et économique actuelle. Cette
crise multiforme impacte considérablement la vie nos concitoyens dans les zones
rurales car, en plus de cette crise, la secte Boko Haram menace tous les jours
la vie de nos concitoyens et celle des populations riveraines du Lac Tchad
notamment celles du Niger, Nigeria et du Cameroun avec une forte influence sur
notre économie”.

Selon lui, cette dégradation des
conditions de vie influe aussi négativement sur le cadre de vie où
l’environnement se trouve directement menacé avec un acharnement anthropique
d’une ampleur inédite. Pourtant, en termes de changement climatique et de ses
effets, le Tchad se trouve parmi les 15 pays africains classés pays à risque
et, est classé premier sur le rang mondial des pays vulnérables.

Le secrétaire
général de l’ADHET explique sa tournée comme un plaidoyer actif en faveur des
plus de 8 millions des Tchadiens qui vivent une précarité sociale et économique
extrêmes.

Cette tournée consiste à
rencontrer les Institutions financières internationales, les Organismes ou
Agences de développement et les Organisations gouvernementales ou non
gouvernementales intervenant dans le domaine du développement ou plus
globalement les partenaires techniques et financiers du Tchad.

L’objectif
ultime de cette tournée vise  entre
autres à informer et expliquer les enjeux actuels de ce qui se passe au Tchad
à  l’effet de plaider la cause des
populations vulnérables et mobiliser les partenaires techniques et financiers
du Tchad pour plus d’appuis en termes d’aides budgétaires au titre de l’année
2019 et d’aides au développement. Et plus spécifiquement à provoquer une
réponse d’urgence dans le cadre d’un Plan d’Urgence Humanitaire en faveur du
Tchad.

Ceci,
pour encourager les investissements sociaux à l’effet d’aider davantage le
gouvernement du Tchad à mettre, à la disposition des populations, des services
non marchands ainsi que les projets de développement en faveur des populations.





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire