Divers Economie


Les nuitées touristiques en
progression à Agadir

Le nombre de nuitées touristiques enregistré dans les hôtels, clubs et résidences touristiques classés de la ville d’Agadir a atteint 375.731 en février dernier, contre 344.286 durant la même période de 2018, soit une hausse de 8,91%.
Le marché français arrive en tête avec un total de 96.371 nuitées, contre 83.185 nuitées enregistrées en février 2018, soit une hausse de 15,85%, selon des données du Conseil régional du tourisme de Souss-Massa.
Les touristes allemands arrivent en deuxième position, totalisant 73.419 nuitées, suivis des visiteurs anglais avec 61.550 nuitées durant le mois dernier.
Les touristes nationaux arrivent en quatrième place avec 49.714 nuitées, contre 37.640 en février 2018, soit une hausse de 32,08%.
Les clubs touristiques se sont accaparé la plus grande part de nuitées durant le deuxième mois de 2019, avec 118.495 nuitées, devant les hôtels 4 étoiles (110.498 nuitées) et les hôtels 5 étoiles (71.369 nuitées).
Par ailleurs, le taux d’occupation moyen dans les hôtels classés d’Agadir durant cette période s’est établi à 53,66%, en progression de 3,19%.

Plus de 520 entreprises créées dans la région
Fès-Meknès par des femmes en 2018

Le nombre des entreprises créées par des femmes en 2018 dans la région Fès-Meknès, a atteint 524 unités sur un total de 4.509 entreprises, selon des chiffres du Centre régional d’investissement (CRI).
Le nombre des entreprises féminines connaît une évolution constante au niveau de la région puisqu’il s’était établi à 284 unités en 2016 avant de passer à 334 en 2017 pour atteindre 524 entreprises l’année dernière, a souligné la représentante du CRI, Lamia Hanoun, qui présentait un exposé lors d’une rencontre organisée, en fin de semaine, à l’initiative de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales.
L’âge des femmes entrepreneures varie entre 35 et 44 ans au niveau de la région alors qu’aux Etats-Unis et en France, il se situe entre 25 et 49 ans, a précisé la même responsable lors de cette rencontre organisée en célébration de la Journée internationale de la femme. Le doyen par intérim de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales, Assou Mansour, a indiqué que le leadership féminin a été renforcé, ces dernières années, dans le monde de l’entreprise au Maroc et ce à la faveur des efforts déployés par les institutions nationales et internationales, ajoutant que le taux des femmes entrepreneures est de l’ordre de 12% au Maroc.
De son côté, Mme Amina Sbai El Hassani, militante associative, a exposé les grandes lignes d’une étude réalisée sur cette catégorie de femmes à Fès, entre 2010 et 2012, et a estimé que le taux des femmes reste “faible” dans le monde des affaires au niveau local à cause d’une série de contraintes à caractère social, familial et financier.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire