Utilisation des technologies aux élections : les « exigences » du camp d’Alpha… | Africa Guinee


Saloum Cissé et Amadou Damaro Camara, députés du RPG arc-en-ciel

CONAKRY-La commission Electorale nationale Indépendante veut introduire les technologies dans l’organisation des prochaines élections en Guinée, notamment dans  la remontée des résultats.

Une « innovation » sensible qui requiert l’approbation des acteurs en compétition. La mouvance présidentielle se dit déjà favorable. Mais à condition : que cette technologie soit suffisamment fiable pour éviter des contestations.

« La technologie  est aujourd’hui utilisée dans toutes les élections dans le monde. Des pays qui sont moins nantis que nous utilisent déjà la technologie. Mais l’opposition croit toujours que la mouvance va mettre d’abord des voix sur des puces qu’elle introduira dans cette technologie. Nous sommes d’accord pour l’introduction de la technologie. Mais que cette technologie soit suffisamment fiable pour mériter la confiance de tous les acteurs pour ne pas qu’il y ait comme à l’accoutumée des contestations des résultats », a déclaré ce mardi 26 mars 2019 le chef de la majorité présidentielle, Amadou Damaro Camara en marge d’une rencontre avec la CENI.

Le Président de la CENI, Salifou Kébé a assuré que son institution œuvrera pour trouver des solutions afin de disposer d’un système qui garantirait la fiabilité et l’intégrité des résultats.

Africaguinee.com

Créé le Mardi 26 mars 2019 à 19:04





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire