16 gabonais parmi les lauréats du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu


16 gabonais parmi les lauréats du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu

Une vue de quelques lauréats de la 5ème édition du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu ©  DR

Libreville, 26 mars (Gabonactu.com) – Quelques 16 jeunes entrepreneurs gabonais ont été retenus parmi les 215000 dossiers provenant des 54 pays du continent africain, examinés dans le cadre du programme d’entrepreneuriat de la Fondation Tony Elumelu, 5ème édition.

La Fondation Tony Elumelu a rendu public, le 22 mars courant à Lagos, capitale fédérale du Nigéria, les résultats de son programme entrepreneurial de l’année 2019. Pour cette cinquième édition, 215000 dossiers de candidatures, provenant des 54 pays du continent, ont été examinés.

Le Gabon a présenté 253 dossiers de candidature. L’évènement a été vécu en direct dans les locaux de la société d’incubation numérique gabonaise (SING) par des candidats et les responsables de UBA Gabon.

« En termes de participation et de résultats, la moisson, cette année, a été tout simplement historique. 253 dossiers de candidatures déposés, 16 compatriotes parmi les lauréats, un véritable record ! C’est dire que le travail de communication effectué en amont sur l’évènement a payé. Mieux, je suis heureux de savoir que parmi les lauréats, figurent 3 apprenants de l’école 241, où nous sommes allés faire la promotion de l’évènement », s’est réjoui, Ulrich Oxens Emane, directeur de la communication et du Marketing de UBA-Gabon.

Ces lauréats, dans un premier temps, bénéficieront d’un capital de démarrage de 5000 dollars (environ 3 millions de FCFA). Une fois cette étape franchie, 5000 autre dollars, cette fois en prêt, pourront suivre en cas de besoin, dans l’optique de consolider leurs structures.

Au-delà de ce financement, la fondation assure également un accompagnement à travers douze semaines de formation accélérée dans les affaires, l’accès à des mentors expérimentés et l’appartenance au plus grand écosystème d’entrepreneuriat en Afrique.

Source: SCFTE et Antoine Relaxe

 





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire