Ali Bongo doit circonscrire ses missions pour les confier au Vice-Président de la République (suggestion d’Antoine Effong, enseignant à la retraite)


 

Libreville, 27 mars (Gabonactu.com) – Antoine Effong, enseignant à la retraite, a dans un entretien à Gabonactu.com, suggéré que le Président Ali Bongo Ondimba de retour au Gabon après une longue période de convalescence au Maroc, circonscrive ses missions pour les confier à son Vice-Président Pierre Claver Mangaga Moussavou, afin selon lui, qu’il devienne inattaquable par ses détracteurs sur la question de la vacance du pouvoir.

« Le Président de la République gagnerait à prendre comme premier acte responsable et éclairé de sa part, de circonscrire les missions qu’il confie au Vice-Président de la République, à toutes celles qu’il exerce à l’exception de celles contenues dans les Articles 18 et 19 de la Constitution ayant trait à la dissolution de l’Assemblée Nationale et à la convocation d’un Referendum. S’il consent à le faire, il deviendra inattaquable et pourra se permettre des absences pour ses soins voire pour se reposer car il faut l’avouer, il en a bien besoin », a suggéré M. Effong en sa qualité de citoyen.

Selon lui, ceux qui aiment le Président de la République devraient rapidement souscrire à l’idée de voir Pierre-Claver Maganga Moussavou pleinement représenter le Président Ali Bongo sur le territoire national comme à l’étranger. Pour lui, « ceux qui veulent abuser de lui, l’emmèneront à rester silencieux sur les missions du Vice-Président de le République clairement définis dans l’article 14d de notre Constitution.

Eudes Rinaldy Leboukou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire