Gabon : le retour d’Ali Bongo marque la fin de la mauvaise foi en politique selon le PDG


Le conseiller porte-parole du PDG, Estelle Flore Angangou durant le point de presse le 26 mars à Libreville ©  Gabonactu.com

Libreville, 26 mars (Gabonactu.com) – Le conseiller porte-parole du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), Estelle Flore Angangou, a déclaré mardi avec satisfaction dans un point de presse, que le retour le 23 mars courant du Président Ali Bongo Ondimba au Gabon après 4 mois d’absence due à sa convalescence à Rabat au Maroc,  marque ainsi la fin de toutes supputations et de mauvaise foi en politique.

« Le retour au Gabon du Distingué Camarade Président marque à présent, la fin de l’usage immodéré de la mauvaise foi en politique », a déclaré Mme Angangou, fustigeant au passage des « débats vides de contenus et des formules politiciens creuses », alimentés dit-elle, par certains leaders d’opinions.

Une allusion traduisant les réactions d’une grande partie de l’opposition gabonaise et certains leaders de la société civile demandant la vacance de pouvoir. Ils estiment que le numéro un gabonais, victime d’un AVC  depuis  le  24 octobre 2018 à Riyad en Arabie Saoudite,  ne serait plus apte à diriger le pays.

Pour le parti au pouvoir, ces affabulations sont contre productives pour le « vivre ensemble » et le développement tant souhaité par tous les gabonais.

« Le déplacement de dizaines des milliers de compatriotes samedi dernier, en vue d’accueillir le Président de la République Chef de l’Etat, son excellence Ali Bongo Ondimba, est la preuve s’il en était encore besoin, que la majorité des gabonaises et des gabonais, rejette fermement les actes posés par une minorité de leaders d’opinions, qui pensent encore, que l’accélération de la transformation du Gabon doit aller à leur rythme », a-t-elle signifié.

Antoine Relaxe





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire