Alpha Condé : « nous avons un handicap sérieux… » | Africa Guinee


CONAKRY- C’est un aveu explicite que le Président Alpha Condé vient de faire sur la qualité de l’enseignement en Guinée. S’exprimant devant des étudiants, le chef de l’Etat a estimé que la non maitrise de l’anglais est l’un des maux dont souffre l’enseignement.  Pour corriger cet handicap, il a annoncé l’apprentissage de l’anglais dès l’école primaire. Mais ce n’est pas tout. Alpha Condé envisage également de lancer un vaste programme de promotion des langues nationales.

« Nous avons un handicap extrêmement sérieux, beaucoup ne parlent pas l’anglais. Mais comment voulez-vous aujourd’hui avoir accès aux nouvelles technologies si vous ne parlez pas l’anglais alors que 90% c’est l’anglais ? Donc, c’est pourquoi j’ai proposé qu’on commence à enseigner l’anglais dès l’école primaire. C’est extrêmement important d’enseigner les langues nationales mais, il y a des préalables, la première c’est avoir des livres, deuxièmement c’est de former les formateurs qui peuvent enseigner ces langues », a déclaré le Chef de l’Etat

Pourquoi enseigner les langues nationales ? 

Selon Alpha Condé, c’est pour permettre de diminuer le nombre d’analphabètes dans le pays. « C’est pourquoi il est extrêmement important qu’à côté des langues comme le français et l’anglais, nous enseignions les langues nationales. Ce n’est pas à nous de choisir quelle langue, une langue s’impose progressivement et historiquement. En France il y avait plusieurs langues mais une a fini par dominer. Mais si vous voulez imposer une langue, vous amenez des gens à se révolter, donc le rôle de la Guinée est de faire la promotion des toutes les langues, il n’y a pas de grande langue ni de grande ethnie ou petite ethnie, c’est cette diversité qui fait la force et la valeur d’un pays », enseigne-t-il

A suivre…

 

Bah Aissatou

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 311 114





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire