C’est le moment de déposer les dossiers d’allocation de rentrée scolaire, selon la CPPF


Les participants à la cérémonie de lancement  © Gabonactu.com

Libreville, 28 mars (Gabonactu.com) – La Direction générale de la Caisse des pensions et des prestations familiales des agents de l’Etat (CPPF) a lancé ce jeudi à Libreville la campagne pour l’établissement et la collecte des certificats de scolarité des enfants des fonctionnaires et des fonctionnaires retraités âgés de 3 à 16 ans dans la perspective du paiement des allocations de rentrée scolaire au titre de l’année scolaire 2019-2020 fixées à 62 500 FCFA par enfants.

 

L’opération a été lancée lors d’une réunion avec des Directeurs centraux des ressources humaines (DCRH) de tous les ministères dans les locaux du ministère du Budget.

 

Après Libreville, la campagne sera lancée le 30 avril prochain pour les fonctionnaires et retraités de l’intérieur du pays. La campagne prendra fin le 30 juin prochain, délai de rigueur, selon Eric Epié, Directeur des prestations familiales à la CPPF qui insiste sur une rigueur absolue

Eric Epié (Directeur prestations), Aurelie Odouma epous Boussougou (DGA) et Huguette Moussoudou Mboumba Directrice de la communication et des Relations publiques © Gabonactu.com

au moment de remplir le certificat.

 

Dès maintenant, tous les fonctionnaires qui ont des enfants scolarisés âgés de 3 à 16 ans peuvent déjà télécharger la copie du certificat de scolarité dans le site web de la CPPF (www.cppf.ga). Il faut ensuite le faire remplir intégralement par le responsable de l’établissement où apprend l’enfant. Le parent doit ensuite déposer auprès de la DCRH ou la DPRH pour les fonctionnaires en activité. Les retraités doivent se rendre auprès du service d’accueil de la CPPF. Les fonctionnaires qui sont à l’étranger doivent envoyer leur document par mail.

Le paiement des allocations interviendra entre septembre et décembre 2019. Chaque enfant percevra une somme de 62 500 FCFA nécessaire pour son trousseau scolaire.

 

« Les certificats non conformes seront rejetés », a martelé le Directeur général adjoint de la CPPF, Aurélie Odouma épouse Boussougou. Les parents qui n’ont jamais perçu les allocations de leurs enfants sont invités de se rapprocher de la CPPF.

 

Créée par décret du 8 juillet 2014, la CPPF est un établissement public à caractère administratif doté de la personnalité morale et jouissant d’une autonomie de gestion administrative et financière. Elle hérite des missions attribuées à l’ex direction de la Dette viagère (Direction Générale de la Comptabilité Publique et du Trésor) pour la gestion des pensions des agents publics retraités et celles de la Direction de la Solde (Direction Générale du Budget et des Finances Publiques) en matière de prestation familiale. Les prestations servies par la CPPF à ce jour sont les pensions et les prestations familiales et sociales.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire