De Christchurch aux identitaires autrichiens : Vienne dans l’embarras




Le tireur de Christchurch en Nouvelle-Zélande avait versé 1 500 euros à Martin Sellner, un extrémiste autrichien et figure centrale de la mouvance identitaire, qui a longtemps bénéficié de la bienveillance du vice-Premier ministre autrichien.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire