Facebook lance une nouvelle offensive contre le suprémacisme blanc




Sous le feu des critiques sur la gestion de ses contenus lors de l’attentat de Christchurch en Nouvelle-Zélande, filmé en direct, Facebook a annoncé, mercredi, l’interdiction de publications ayant trait au suprémacisme blanc ou au racisme.



France24

A lire aussi

Laisser un commentaire