A Boké, Alpha Condé prévient : « ceux qui ne veulent pas que la Guinée avance… » | Africa Guinee


CONAKRY-Le Président Alpha Condé a lancé un avertissement ce vendredi 29 mars 2019 à Boké à l’endroit de ceux qui montent les jeunes pour s’attaquer aux entreprises minières. Rappelant le triste souvenir de la grève des travailleurs ayant débouché à la fermeture de l’usine de Fria, le chef de l’Etat a invité les populations locales à privilégier le dialogue pour éviter de freiner l’élan de développement enclenché dans la région de Boké.

« Je demande aux populations de ne pas se laisser manipuler. Lorsqu’il y a des problèmes, adressez-vous à vos responsables, vous vous asseyez, vous discutez. Il y a des gens qui ne veulent pas que la Guinée avance. Ils poussent les jeunes tantôt à manifester. Rappelez-vous, demandez aux populations de Fria ce qui leur est arrivé. Nous ne souhaitons pas que les avantages que le développement des mines apporte aux populations de Boké soit perturbé », a lancé le Chef de l’Etat qui a séjourné dans la région aujourd’hui.

Le président de la République a rappelé qu’il ne tolérera plus la vente des terrains par les autorités locales. Il a prévenu les maires, les sous-préfets et les présidents des communes rurales de développement qui se livreraient à de telles pratiques. Alpha Condé annonce qu’il fera voter très prochainement une nouvelle loi sur le foncier pour rassurer les investisseurs.

« Je préviens les autorités : maires, sous-préfets, présidents des CRD, nous allons sécuriser tous les terrains. Nous ne voulons pas que des spéculateurs viennent acheter ces terrains pour les revendre au gouvernement très cher.  Nous allons sécuriser tous ces terrains et avoir une nouvelle loi foncière afin que les investisseurs soient rassurés. Nous allons sécuriser toute la zone concernée par la zone économique et toute la zone concernée par la zone agricole »,  a-t-il annoncé.

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire