Déclarée morte, elle reprend vie sous le linceul | Africa Guinee


Une femme de 90 ans a d’abord été déclarée morte par son médecin avant de se remettre à bouger plus d’une heure après.

Retrouvée allongée chez elle par ses proches, le corps inerte et froid, la dame âgée était a priori décédée. Le médecin de famille arrive sur place et constate son décès à 18h30 mercredi, dans la banlieue de Toulouse.

Les membres de la famille couvrent la victime d’un drap. Vers 20h, le linceul se remet à bouger. Stupéfaites, les deux filles de la nonagénaire contactent les secours. Ses fonctions vitales avaient redémarré. Elle est transportée en état de mort cérébrale à l’hôpital de Toulouse.

« C’est peut-être une première »

« Il y a des explications physiologiques: une bradycardie (ralentissement des battements du cœur) associée à une hypothermie peut donner l’impression d’un état de mort apparente », explique un médecin à La Dépêche du Midi.

Les circonstances rendent ce phénomène encore plus troublant. « J’ai déjà vu un cas semblable mais jamais dans une situation pareille: il s’agit de personnes noyées ou victimes de la montagne. Mais il y a très peu de cas décrits dans ces conditions-là. C’est peut-être même une première », poursuit-il.

Finalement, la dame de 90 ans a succombé dans la nuit de jeudi à vendredi.

Belga





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire