Electricité : grâce à Véolia, EDG a atteint la barre d’un demi-million d’abonnés… | Africa Guinee


CONAKRY-Entreprise publique nationale de production et de distribution d’électricité sur l’ensemble du territoire, Electricité de Guinée (EDG), a enregistré de nouvelles performances grâce à l’expertise et au savoir-faire de Veolia. L’entreprise a célébré ce vendredi 29 mars avec l’ensemble de ses travailleurs et partenaires l’atteinte du demi-million de clients enregistrés dans ses bases de données commerciales, a constaté Africaguinée.com.

La compagnie EDG qui continue de se transformer et de développer son activité au service des Guinéens passe à ce jour de 238 000 clients en Octobre 2015 à un demi-million de clients en mars 2019. Cette réforme a été rendue possible grâce à l’expertise et aux efforts de Véolia. En moins de 3 ans et demi, selon l’Administrateur Général de la Guinéenne d’électricité, ses services ont  doublé le nombre d’abonnés. En compagnie des cadres et employés de la direction commerciale d’EDG, des représentants de la société civile, de quelques élus communautaire, Abdenbi ATTOU a félicité et remercié l’ensemble des participants à cette cérémonie. Selon lui, ces résultats sont le fruit d’un véritable engagement et d’un travail collectif.

‘’Ces résultats sont le fruit d’un travail collectif et d’un véritable engagement. Et je tiens personnellement à féliciter et remercier chacun de vous. Je suis particulièrement fier et heureux de l’atteinte de notre objectif. Grâce aux efforts que nous avons tous fournis, EDG continue sa lancée pour le redressement commercial »,  a déclaré l’administrateur général d’EDG.

Il a en outre  souligné l’importance des projets de recensement, de régularisation et de pose compteurs entamés trois années plus tôt.  Ce projet pilote qui a démarré à Lambagny (zone pilote) en avril 2017, l’opération de recensement s’est généralisée à 6 agences de la capitale permettant ainsi de décompter pas moins de 306 058 consommateurs dont plus de 75% à régulariser (27% de consommateurs clandestins et 48% de consommateurs desservis par un abonné légal appelé souvent sous-abonnés.

‘’ Lancée en juin 2018 dans les zones de Lambagny, Dixin, Kountia, Tombolia, Yimbaya et Taouyah,l’opération de régularisation clients a permis de régulariser plus de 178 504 consommateurs sans contrats et de les faire abonner à EDG. L’atteinte du demi-million de clients à EDG a été possible grâce au renforcement des équipes projets d’EDG et aux objectifs assignés à la direction commerciale », a souligné Abdendi Attou. L’Administrateur Général a ensuite, indiqué avoir assigné aux équipes commerciales un objectif de 30 000 nouveaux clients par mois. Chaque mois, les équipes de recensement et de régularisation se doivent d’entamer une zone afin de rapatrier au moins 30 000 consommateurs non encore clients à EDG, a annoncé l’expert.

Sur la portée des projets évoqués et sur les perspectives de l’année en cours, Abdenbi ATTOU a souligné la continuité des opérations de recensement et de régularisation dans toute la capitale guinéenne ainsi qu’aux centres villes de l’intérieur du pays.

‘’ L’objectif est d’atteindre les 700 000 clients abonnés et facturés à EDG d’ici fin 2019, soit 200 000 clients supplémentaires », a ajouté M. ATTOU. Ces résultats s’inscrivent dans la lignée de son Plan de Redressement Interne ainsi que des engagements pris par EDG à travers le contrat de gestion de 4 ans signé en 2015 entre Veolia-Seureca et l’Etat guinéen dans le cadre d’un projet de redressement du secteur de l’électricité (PRSE) soutenu et financé par la Banque mondiale.

Condé Ousmane, Chef de projet  recensement et vulgarisation  de ce projet, a rappelé tout le bien fondé de ce travail qui a atteint un demi-million d’abonnées au niveau de EDG. Selon lui, le projet recensement et régularisation commerciale a été initié  et crée par EDG dans le cadre de l’amélioration de ses performances commerciales. Ce projet est piloté par un chef de projet et assisté par un responsable de recensement, d’un responsable régularisation commerciale  et de 18 superviseurs chargés de veiller à la qualité des prestations. Le projet évolue avec l’accompagnement  de deux partenaires clés avec le support d’ETI,  a indiqué le chef de projet.

Dans son speech, Condé Ousmane a souligné que ces deux partenaires ont mobilisé les moyens nécessaires  à la dimension de l’enjeu qui s’attache à ce projet. Cinquante équipes ont été dépêchées sur le terrain en plus d’une équipe de techniciens chevronnées chargées du traitement des données. Le recensement est basé sur une méthodologie électrique et l’abonné est rattaché à un support, un transformateur et un départ.

Quant à Gentina, elle a déployé sur le terrain 260 agents interface clients et agents techniques repartis en 130 équipes évoluant sous le contrôle de 10 superviseurs. Elle a  également mobilisé 15 informaticiens chargés de la saisie pour l’intégration des consommateurs. Ces différentes activités sont coordonnées par l’équipe du projet EDG qui a bénéficié de l’encadrement constant du directeur commercial et de l’implication personnelle de l’Administrateur Général. La synergie d’action ainsi imprimé au projet a permis d’aboutir au résultat suivant : le recensement de 306.056 points de livraison dont 27% étaient des clandestins et 48% des sous abonnés qui payaient l’électricité à de tierces personnes, la régularisation et l’intégration à ce jour de plus de 178.000 Consommateurs dans 7 des 11 agences de conakry.

Entreprise publique nationale de production et de distribution  d’électricité sur l’ensemble du territoire guinéen  EDG est composée de 1500 collaborateurs au service de la population. Elle continue sa mutation grâce à l’expertise et à l’engagement de Veolia, recruté en 2015 par le Gouvernement pour le redressement du secteur de l’électricité.

BAH Boubacar LOUDAH

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 655 31 11 13





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire