Eglise Evangélique du Cameroun (EEC) : La Fédération des Chorales Mixtes Makôm m’Eses’a Yehova Kamerun (MEY-KAM) a tenu son Assemblée générale ordinaire à Douala


Après Yaoundé l’année dernière, la Section régionale de Wouri Centre a eu l’insigne honneur d’abriter la réunion du Comité national exécutif de la Fédération des Chorales Mixtes Makôm m’Eses’a Yehova Kamerun (MEY-KAM) du 30 au 31 mars 2019 au temple de Bonadouma, paroisse de Njo-Njo Centre situé au quartier Bonapriso à Douala.

Lors du culte d’ouverture, La Rév. Pasteur Mme Bokally née Ebeneye Mbondo Esther, prédicateur du jour, s’est inspirée du livre de Marc 11 : 11-25. Selon elle, « un figuier qui vit dans la vanité, ne peut pas produire de fruits. Nous devons servir les autres et non nous servir. Nous devons par–dessus tout, croire en Dieu ».

Pour la petite histoire, après l’avènement de la bonne nouvelle chez nous en 1845 par le missionnaire Alfred SAKER, l’éducation chrétienne permit la formation de groupes chorals de jeunes protestants presque tous issus des écoles missionnaires catholiques ou protestantes.

Ces jeunes hommes talentueux, amoureux de la musique classique, fidèles et engagés dans leurs églises, nantis d’une pieuse et solide formation musicale pour bon nombre, contribueraient à la glorification de l’Eternel par l’enseignement de leurs très belles compositions. Mais, ils agissaient en rangs dispersés, c’est-à-dire chacun, dans son église locale communautaire.

L’initiative vint alors en 1940 de l’un d’eux, Mr Daniel Doumbè Eyango, maître de la chorale de l’Eglise Evangélique du Cameroun Akwa – Douala, de rassembler ces différents groupes en une fédération dénommée « Makôm m’Eses’a Yehova », entendez les « Amis pour Louer Jéhovah ».

C’est la toute première fédération des chorales au Cameroun. Son accroissement s’est élargi dans toutes les régions du pays et au-delà de nos frontières. Aujourd’hui, avec ses 135 chorales affiliées, elle compte environ 6000 choristes, 8 sous-sections (Mey Yaoundé, Mbenga Moungo, Mbenga Cameroon, Djedu la Moungo Ouest, Wouri Sud, Wouri Nord, Djedu la Kamerun et Wouri Centre).

Principal but

La Fédération des Chorales Mixtes Makôm m’Eses’a Yehova Kamerun (MEY-KAM) et les chorales affiliées sont toutes issues des Eglises Protestantes reconnues par elle ou celles qui adviendront. La Fédération a pour principal but de :

  • Célébrer la gloire de Dieu par de chants de louanges au sein des Eglises Protestantes dont elle anime toutes les cérémonies cultuelles;
  • Subvenir à l’encadrement spirituel des chrétiens au sein des Eglises;
  • Assister les Eglises moralement, matériellement et par la présence effective dans leur oeuvre d’évangélisation et assurer la survie des chorales-membres;
  • Promouvoir l’entente et la solidarité entre les chorales et leurs membres afin de bannir le sectarisme;
  • Asseoir l’esprit de rapprochement entre les chrétiens dans toutes les circonstances événementielles (la joie ou la peine); Promouvoir et encourager l’entente et la coopération universelle entre les chorales protestantes.

Au cours de cette rencontre annuelle de deux jours qui a connu par la participation de près de 300 personnes, les rapports d’activités des différentes sous-sections ont été donnés, l’assemblée a jeté son dévolu sur Monsieur Christian Epanya Sosso, qui, pendant 5 ans, présidera aux destinées de cette auguste institution en remplacement de Monsieur Jean Massoma et le flambeau a été passé à la sous-section Wouri Sud.



Afrik

A lire aussi

Laisser un commentaire