Divers


Drogue
La brigade de la police judiciaire relevant du district provincial de sûreté de Témara a procédé, sur la base d’informations précises fournies par les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), à l’arrestation, tôt dans la matinée de dimanche, d’un individu en possession de 22.140 comprimés psychotropes de type « Rivotril », a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).
Le mis en cause, âgé de 21 ans et ayant de multiples antécédents judiciaires, a été appréhendé à bord d’un autocar en provenance d’une ville du nord du Royaume et à destination de la ville de Casablanca, précise la DGSN dans un communiqué, ajoutant que les fouilles effectuées ont débouché sur la saisie d’une quantité de comprimés psychotropes soigneusement dissimulés dans une valise contenant les effets personnels du suspect.  Les recherches et investigations menées en coordination avec les services de la préfecture de police de Casablanca ont permis l’arrestation d’un deuxième individu soupçonné d’être le destinataire de cette quantité de drogue, souligne le communiqué. Le prévenu a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête menée sous la supervision du parquet, afin de connaître les dessous de cette affaire et appréhender les autres complices potentiels, conclut la même source.

Arrestation
Une opération sécuritaire conjointe menée vendredi par les éléments de la sûreté nationale du commissariat de police de Tiflet, en étroite coordination avec la Brigade nationale de la police judiciaire, a permis l’arrestation de cinq individus soupçonnés de liens avec un réseau criminel impliqué dans une affaire d’enlèvement, séquestration et demande de rançon.
Les services de sûreté de la ville de Tiflet avaient reçu mercredi une plainte déposée par un individu prétendant que son frère a été enlevé et séquestré et que les présumés coupables lui ont téléphoné pour demander une rançon, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, ajoutant qu’une enquête a été par la suite ouverte sous la supervision du parquet.
Les investigations menées sur le terrain, appuyées par les expertises techniques, ont conduit à l’arrestation des mis en cause dans une zone boisée au niveau de la commune de « Mkam Tolba » (environ 15 km de Tiflet), précise la DGSN, notant que les prévenus ont opposé une résistance violente face aux éléments de la police en usant d’armes blanches de grand calibre, avant que la victime, qui était séquestrée dans la même zone, ne soit retrouvée.
Les mis en cause ont été placés en garde à vue afin d’élucider les tenants et aboutissants de cet acte criminel, qui serait lié à un règlement de compte relatif à des activités criminelles, surtout que l’opération de pointage a démontré que la victime a des antécédents judiciaires dans des affaires de drogue et fait l’objet d’un mandat de recherche national pour fraude, escroquerie et émission de chèques sans provisions, conclut le communiqué.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire