acculé, le président Abdelaziz Bouteflika démissionne



2 avril 2019 21:27

Le président algérien, Abdelaziz Bouteflika, a remis sa démission au Conseil constitutionnel mettant ainsi un terme à son 4ème mandat. L’information a été rapportée par l’agence de presse officielle algérienne APS dans la soirée de ce mardi.

Sa démission a été réclamée depuis plus d’un mois par les Algériens qui n’ont cessé de manifester depuis l’annonce de sa candidature pour un cinquième mandat. Et ils ont fini par l’obtenir. Abdelaziz Bouteflika, sous la pression de la rue et de l’armée qui a demandé l’application de l’article 102 de la Constitution algérienne, a remis sa démission en tant que président de la République d’Algérie ce 2 avril 2019.

Déjà sous la même pression, il avait été contraint de renoncer à un cinquième mandat qu’il voulait briguer. Sa démission ouvre la porte à une période de transition qui doit aboutir à des élections dans un délai de 45 jours.
>Lire aussi: Abdelaziz Bouteflika renonce à un cinquième mandat

Au pouvoir depuis 1999, Abdelaziz Bouteflika a été victime d’un accident vasculaire cérébral en 2013. Depuis lors sa capacité de gérer les affaires de l’Etat a été au centre des débats





tchadinfos

A lire aussi

Laisser un commentaire