Conakry : Le Pr Babou Niang dévoile les secrets de magiciens, marabouts et charlatans | Africa Guinee


Le chef suprême de la magie africaine poursuit son séjour en Guinée. Samedi dernier, Pr Babou Niang  a été reçu dans la salle des congrès du palais du peuple où il a conféré avec les autorités communales de Kaloum et de nombreux observateurs.

Dépositaire des sciences occultes, le professeur Babou Niang a animé une conférence le samedi 30 mars au palais du peuple sur la démystification de la magie et de la sorcellerie. A la tête de l’Association Africa Magie Moderne, le numéro 2 mondial de la magie a partagé avec le public ses connaissances sur la sorcellerie, la multiplication des billets de banque, les mauvais sorts et le traitement rapide de certaines maladies dites incurables par la médecine moderne.

Marraine de la rencontre, la Première dame de la République, Hadja DjénèKaba Condé, était représentée à la cérémonie par l’épouse du président de l’assemblée nationale, Claude Kory Kondiano. Dans son discours de bienvenue, la maire de Kaloum s’est réjouie du choix de sa commune pour abriter la conférence du chef suprême de la magie africaine. Aminata Touré reconnait que les africains ont mis de côté leurs valeurs ancestrales.

‘’Nous nous sommes tournés complètement vers l’occident en oubliant que nos valeurs ancestrales ont permis à nos aïeux de vivre longtemps et en bonne santé’’, fait remarquer la première autorité de la commune de Kaloum.

Elle a salué les efforts inlassables du professeur Niang sur le continent à travers des conférences de démystification des mauvaises pratiques de la magie et de la sorcellerie dans le seul but de partager ses connaissances avec le plus grand nombre d’africains.

‘’Il y a deux semaines, nous voyions à la télévision une personne qui, profitant de la naïveté de certaine femmes, violait leurs intimités en tentant de les soigner. C’est cette mystification qui nuit non seulement à la santé de ces femmes, mais aussi détruit notre jeunesse’’, assure la maire de Kaloum.

‘’Je suis très réconfortée de savoir que vous êtes en train de transmettre vos savoirs sur les valeurs africaines. Aujourd’hui, tout ce que nous consommons dans les pharmacies vient des plantes. Et les plantes qui servent à fabriquer ces médicaments, nous les avons en Afrique’’, précise Aminata Touré.

Après des prestations scéniques d’artistes venus du Mali, du Sénégal, du Burkina et l’Ensemble instrumental de Guinée dirigé par Sékouba Kandia Kouyaté, le professeur Babou Niang a levé un coin de voile sur des secrets détenus par des magiciens, charlatans et magiciens.

En liant la théorie à la pratique, le chef suprême de la magie africaine a multiplié des billets de banque, qu’il a donné au public, à titre gracieux. Il a aussi distribué des remèdes à base de plantes médicinales contre des maladies.

Pour éviter aux populations de tomber dans le piège des faux marabouts, il a procédé à la multiplication des billets de banque. Le professeur Niang a aussi révélé des astuces pour se protéger contre les mauvais sorts et la malveillance des sorciers.

Et le numéro 2 mondial de la magie ne compte pas s’arrêter là. Il fait des consultations à sa résidence sise au quartier Gbessia-port 1.

Africaguinee avec Visionguinee

 





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire