Divers


Mont Toubkal

Le mont Toubkal a été désigné par la chaîne américaine d’information en continue CNN, 6ème meilleure destination mondiale pour les amateurs de randonnée.
Dans un article diffusé lundi sur sa plateforme web sous le titre « Les 23 meilleurs circuits de randonnée au monde », CNN évoque la vue majestueuse au plus haut sommet d’Afrique du Nord à 4,167 mètres, estimant qu’une randonnée vers la cime du mont Toubkal reste toutefois « déconseillée pour les âmes sensibles ».
« Le sentier s’élève à partir du village d’Imlil, traversant le lit d’une rivière asséchée avant de monter soudainement à travers le sanctuaire de Sidi Chamharouch vers un large abri de montagne », selon le média américain. »
« Une fois la nuit passée, les randonneurs attachent leurs crampons et s’élancent au-delà du manteau de neige vers le sommet, où les montagnes de l’Atlas s’étalent pour une vue majestueuse », écrit l’auteur de l’article.
Le mont Toubkal est la seule destination africaine citée dans cette classification au côté de la Forêt impénétrable de Bwindi, en Ouganda (15ème).
Dans le top du classement, CNN a choisi le célèbre chemin de randonnée Pennine Way, le long de la frontière entre l’Angleterre et l’Ecosse, suivi du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne et du Sentier des Appalaches aux Etats-Unis.

Don d’organe

L’Association des médecins anesthésistes réanimateurs du Nord organise, le 6 avril courant, un Forum scientifique national sur le thème : “Le don d’organes et de tissus humains”.
Organisée chaque année autour d’un sujet médical qui touche les nouveautés de la médecine et les problématiques sociales, ce colloque reflète l’importance des opérations de don d’organes et de tissus humains dans la chirurgie médicale.
La rencontre, à laquelle prendront part des spécialistes, des experts, des juristes et des hommes de religion, traitera de la question du don d’organes dans ses différents aspects, et sera l’occasion de présenter des témoignages de personnes ayant fait don de leurs reins ou déposé leurs réclamations auprès du tribunal pour faire don de leurs organes après leur mort.
L’organisation de cette journée reflète l’intérêt donné par l’Association des médecins anesthésistes réanimateurs du Nord pour des rencontres de sensibilisation et de communication pour encadrer les médecins et les infirmiers, ainsi que les informer des nouveautés scientifiques, techniques et médicales dans le secteur.
A cet égard, l’Association a organisé, depuis 2017, deux éditions de sa Journée scientifique respectivement sur “Les erreurs médicales et la protection des médecins”, et “L’avortement et la santé de la femme entre la religion, la médecine et la loi”.






libe

A lire aussi

Laisser un commentaire