Annie Léa Meyé dézingue Jean Ping et adule Marie Madeleine Mbourantsouo


Annie Léa Meyé dézingue Jean Ping et adule Marie Madeleine Mbourantsouo

L’ancienne activiste Annie Léa Meyé ©  Facebook  Annie Léa Meyé

Libreville, 4 avril (Gabonactu.com) – Annie Léa Meyé a dans un post puant sur page Facebook, dézingué l’opposant Jean Ping dont elle était il y a deux ans, un des soutiens indéfectibles. Devenue opposante modérée, celle-ci a encensé la présidente de la cour constitutionnelle Marie Madeleine Mbourantsouo qu’elle estime puissante et digne d’être aux commandes du pays depuis des années, dans un poste aussi stratégique. Voici l’intégralité du post.

« – Quand on est essoufflé,
– Quand on n’a plus rien à proposer aux gabonais après avoir tant menti sur une hypothétique récupération de la victoire,
– Quand on a menti des mois durant qu’Ali Bongo était mort,
– Quand on est « garçon » que derrière un avatar, sur Facebook,
– Quand on cherche une visibilité sur Facebook,
– Quand la lutte pour l’alternance et l’insulte à fait des lâches des stars sur les réseaux sociaux,
– Quand les seuls arguments pour justifier une posture sont les invectives, la calomnie et le mensonge,
– Quand on constate que si la lutte fini ,on n ‘existe pas ,
– Quand on fait tout pour faire perdurer la lutte Parce qu’il faut exister …

Jean Ping se cacherait sous le nom d’avatar « Patrice Henry Zomoko » sur Facebook © DR

On ne peut avoir que des Avatars comme Patrice Henry Zomoko.
Ah Dieu ! Si être un homme c’est çà…Merci Dieu de m’avoir fait Femme .

Oui Femme, comme Mborantsouo qui depuis près de 25 ans gère la République et qui pendant 5 mois à garder au frais le fauteuil d’Ali Bongo là où des hommes comme Patrice Henry Zomoko se sont transformés en chat .

Oui Femme , demoiselle avec des enfants aux multiples pères ( lol ), mais Mère et Femme forte devant tant de lâcheté masculine qui croit que se lever un matin et pondre un post nauséabond va ouvrir les portes du palais du Bord de mer à Jean Ping.

Oh que Oui ! Femme , Femme et fière d’être une Femme et une mère mais jamais à l’image des résignées comme il en existe dans certaines familles mais une Femme de caractère et de POUVOIR.

Moi , Annie Léa Meye fille d’OBAM me comparer à Mborantsouo ? Ce n’est pas une injure .
Il faut être un sacré idiot pour le penser .

Assurément je ne suis pas une Femme insignifiante sinon ? Pourquoi s’agiter ? Pourquoi tant de haine ?

Attaquez-vous aux gens pour ce qu’ils disent au lieu d’être toujours dans la conspiration.
J’ai décidé de ne plus vous faire plaisir,

J’ai décidé de ne plus tronquer les faits comme mentir sur la réalité des morts du QG, la fausse mort d’Ali Bongo etc.

J’ai décidé de ne plus soutenir Jean Ping il y a 2 ans déjà
J’ai décidé d’être à Démocratie Nouvelle avec René Ndemezo Obiang …
Si depuis le temps vous avez du mal à avaler la pilule de ma défection, ne parlez plus , n’écrivez plus mais calez en l’air ou venez me taper si vous en avez le cran epicetout.

Je suis ngoane ekang et le sang aux yeux, je l’ai.

Assez des gbé gbé gbé et des hommes chats.

Arrêtez-moi vos simagrées là. Ça me chatouille.

La bise.

Ma Lé … ALM »

Gabonactu.com





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire