Deux présumés chasseurs d’éléphants interpellés avec des armes de guerre dans le Haut Ogooué


Les deux présumés chasseurs d’éléphants © capture d’écran Gabonactu.com

Libreville, 3 avril (Gabonactu.com) – Deux citoyens gabonais présumés être des chasseurs d’éléphants ont été interpellés avec deux Kalachnikovs et 114 cartouches de guerre dans la province du Haut Ogooué au sud est du Gabon, a rapporté mercredi la télévision nationale gabonaise (Gabon 1ère).

 

Serge Bangoula et Fabrice Moungoubadi auraient été pris la main dans le sac suite à un guet-apens tendu par les éléments de la contre ingérence des provinces de l’Ogooué Ivindo et du Haut Ogooué.

La traque des deux chasseurs a été lancée suite à u

l’arsenal de guerre saisi auprès des deux présumés chasseurs d’éléphants © Gabonactu.com

n procès-verbal établi par l’ONG environnementale internationale WCS Congo Brazzaville sur un sombre trafic de l’ivoire à la frontière entre le Gabon et le Congo.

Les deux présumés chasseurs d’éléphants ont avoué que leurs armes servaient uniquement à abattre des sangliers, un animal dont la délicieuse viande est très prisée au Gabon.

Présentés à un procureur de la République, les deux complices risquent gros. Les enquêteurs n’ont pas encore conclu l’enquête sur l’origine de ces armes de guerre ainsi que les munitions.

Carl Nsitou

 





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire