Abdoul Kabélè Camara : « Il faut être vigilant… » | Africa Guinee


CONAKRY-Maitre Abdoul Kabélè Camara, l’un des avocats de Dr Faya Milimouno vient de révéler les raisons de l’arrestation du leader bloc libéral ce vendredi 05 avril 2019. Dénonçant une arrestation arbitraire, l’ancien ministre délégué à la défense qui s’est confié à notre rédaction a déclaré que l’opposant est arrêté pour attroupement et trouble à l’ordre public. 

« C’est une arrestation arbitraire, c’est pourquoi dès après son arrestation, je me suis transporté avec d’autres avocats à la police judicaire pour nous constituer avocats assurant la défense de M. Faya et de douze autres personnes qui ont été déposés par la Compagnie mobile d’intervention à la DPJ. On nous a dit qu’ils ont été arrêtés pour attroupement et trouble à l’ordre public. Ils ont été déférés au tribunal, le procureur de la république a examiné le dossier et a reçu notre constitution comme avocats.  Il a mis ensuite les intéressés à notre disposition jusqu’à lundi », a confié à notre rédaction maitre Abdoul Kabélè Camara.  

Dr Faya Milmouno a été arrêté alors qu’il protestait contre la prolongation du mandat des députés. Son arrestation est intervenue en marge de l’ouverture ce vendredi 05 avril de la session des Lois. Interpelé sur la démarche du leader du BL, maitre Kabélè a indiqué que c’est son opinion. Mais selon lui, la politique de la chaise vide au parlement n’arrange que ceux qui veulent tripatouiller la Constitution. 

« C’est son opinion, il faut la respecter. Mais pour moi, puisque la prolongation est faite et que nous partons sur la base de la violation des textes en Guinée, on n’organise jamais les élections à date fixe depuis 2011, il faut surtout être vigilant. Je suis pour que les députés siègent à l’assemblée parce que c’est là-bas qu’ils pourront défendre tous nos droits, c’est là-bas qu’ils pourront faire barrage à toute tentative de manipuler la Constitution. Je ne suis pas favorable à la politique de la chaise vide qui profite à ceux qui sont au pouvoir et qui veulent manipuler la Constitution comme ils le désirent à des fins personnels », a lancé l’ancien ministre d’Alpha Condé. 

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112





africa guinee

A lire aussi

Laisser un commentaire