« Sakho & Mangane », quand deux flics se retrouvent à Dakar


Yann Gael et Issaka Sawadogo, les deux héros de « Sakho & Mangane ». © Youri Lenquette pour Canal plus


Efficace et musclée, la nouvelle série Canal+ Original met en scène un tandem de policiers face à des crimes relevant du paranormal.


Sous un ciel menaçant, un pêcheur ramasse des crabes sur la côte de la péninsule du Cap-Vert, à Dakar, quand soudain, au détour d’un rocher, le corps inanimé et blafard d’une femme apparaît. Quelques plans plus tard, le spectateur est projeté au marché Kermel pour une opération policière impliquant un gros sachet de cocaïne et un flic plus ou moins ripou…

Dès les premières minutes, la série Sakho & Mangane donne le ton : meurtres mystérieux et gros calibres. Le scénario convoque un tandem de policiers mal assorti : le commandant Souleymane Sakho (interprété par Issaka Sawadogo), vieux lion brillant mais un peu usé, obligé de collaborer avec le lieutenant Basile Mangane (Yann Gael), jeune loup aux méthodes peu conventionnelles. Mais derrière ce duo classique du cinéma d’action se profile la vraie star de la série : Dakar.

Vous êtes à présent connecté(e) à votre compte Jeune Afrique, mais vous n’êtes pas abonné(e) à Jeune Afrique Digital

Cet article est réservé aux abonnés


Abonnez-vous à partir de 7,99€pour accéder à tous les articles en illimité

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Besoin d’aide

Vos avantages abonné

  1. 1. Accèdez en illimité à l’ensemble des articles sur le site et l’application Jeuneafrique.com (iOs & Android)
  2. 2. Bénéficiez en avant première, 24 heures avant leur parution, de chaque numéro et hors séries Jeune Afrique sur l’application Jeune Afrique Le Magazine (iOS & Android)
  3. 3. Recevez la newsletter économie quotidienne réservée aux abonnés
  4. 4. Profitez de 2 ans d’archives de Jeune Afrique en édition numérique
  5. 5. Abonnement sans engagement de durée avec l’offre mensuelle tacitement renouvelable*

*Service uniquement disponible pour les abonnements à durée libre.






jeuneafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire