Colère des élèves : le gouvernement ne recule pas mais suspend les cours jusqu’à nouvel ordre


Michel Menga M’Essone au plus fort de la crise qui ne faiblissait pas d’ailleurs © Gabonactu.com

Libreville, 10 avril (Gabonactu.com) – Le ministre gabonais de l’Education nationale, Michel Menga M’Essone a décidé mercredi soir de suspendre les cours sur l’ensemble du territoire national dans les lycées et collèges jusqu’à nouvel ordre suite aux manifestations des élèves qui protestent dans les rues contre le durcissement des conditions d’attribution des bourses d’études.

 

« Dans sa volonté d’apaisement et d’écoute à l’endroit des populations, le gouvernement de la République décide de la suspension des cours jusqu’à nouvel ordre sur l’ensemble du territoire national », indique le communiqué lu sur le plateau de Gabon 1ère (Télévision d’Etat) par le conseiller en communication du ministre, Jean Augustin Ndziengui.

 

« La date de la reprise des cours sera communiquée ultérieurement. A cet effet, les parents sont invités à garder leurs enfants chez eux », précise le communiqué.

 

Michel Menga souligne en s’adressant aux chefs d’établissements scolaires, aux parents d’élèves, aux élèves ainsi qu’aux enseignants que « le gouvernement est très attentif à l’évolution du climat social et reste préoccupé par la vague de mécontentement des élèves ».

 

Le ministre n’annonce cependant pas le chronogramme des activités ou actions qui vont suivre sa décision de suspendre les cours.

 

Les élèves gabonais sont dans la rue depuis le 8 avril dernier. Ils n’acceptent pas les conditions annoncées par le gouvernement pour obtenir une bourse d’études après le Baccalauréat. Il faut avoir une moyenne supérieure ou égale à 12/20. Il faut également être âgé de 19 ans au moment de la demande de la bourse.

Carl Nsitou





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire