Ecobank et African Garantee Fund signent une convention de partenariat


Le Mali à l’instar des autres pays du continent africain doit faire face au double défi de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté. Pour le  relever, le développement d’un tissu économique dominé par des PME actives et pérennes constitue un passage obligé. C’est dans cette dynamique que la banque panafricaine a signé, à Abidjan, courant février, cette convention avec le Fonds Africain de Garantie. Laquelle convention   permet aux banques africaines de réaliser efficacement leur stratégie de soutien aux Petites et Moyennes Entreprises (PME).

Ainsi pour le développement du secteur des PME, les politiques ont déjà donné le ton à travers la mise en place du dispositif de soutien au financement des petites et moyennes entreprises mis en place par la Banque centrale des états de l’Afrique de l’Ouest. Ce  qui consacre la création de structures d’appui et d’encadrement destinées au renforcement des capacités des PME ; l’adoption de mesures d’assouplissement et divers avantages en faveur des banques relativement au financement des PME.

C’est ainsi que, Ecobank comme à l’accoutumé n’est pas restée en marge de ce mouvement. En effet, la filiale malienne de la banque panafricaine a conclu une convention de partage de risques offrant ainsi à cette banque une opportunité de placer un encours de crédit brut de17,4 milliards FCFA sur une période de cinq ans soit un total impact moyen de 3 480 000 000FCFA par an.

Par ailleurs, ce partenariat permettra d’amplifier l’octroi aux PME des financements d’équipements de production pour les industries et les services ; de stock pour les industries et les commerçants ; de la commande publique à travers des avances sur contrat ou marché et ou l’émission de cautions diverses.

Avec cette initiative qui constitue sans nul doute une aubaine pour les PME maliennes, la banque panafricaine ne finit pas d’innover. Il faut rappeler qu’elle avait lancé en fin 2018 son nouveau Guichet unique dédié aux cautions de soumission, une première aussi bien sur le marché malien que dans la zone UEMOA.

Ainsi, à travers cette signature, les PME maliennes peuvent dorénavant compter sur les services d’Ecobank à travers la Direction de la Banque Commerciale dédiée à l’accompagnement des entreprises locales.

 Mahamane Maïga



leje

A lire aussi

Laisser un commentaire