Gabon : le gouvernement coincé sur la réforme de la bourse


Le gouvernement réuni en conseil des ministres sous la présidence d’Ali Bongo ©  DCP

Libreville, 15 avril (Gabonactu.com) – Le gouvernement gabonais dirigé par Julien Nkoghé Bekalé est confronté depuis bientôt deux semaines à une vive crise dans le secteur éducatif, découlant de l’épineuse question de la reforme décriée tant dans l’opposition que dans une partie de la majorité.

Le gouvernement peine à résoudre le problème. La grande réunion de concertation avec les partenaires sociaux, les associations des parents d’élèves et celles des élèves, initiée dimanche par le ministère de l’éducation nationale n’a pas débouché sur quelque chose de concret. Les syndicalistes du secteur éducatif ont même claqué la porte pour divergence de point de vue avec le ministre de l’Education nationale Michel Menga M’Esonne.

Durant les échanges, les élèves qui ont protesté depuis plusieurs jours déjà à travers le pays, se sont opposés une fois de plus sur la réforme, via leurs représentants. La reforme querellée oblige désormais un nouveau bachelier d’avoir 19 ans maximum et une moyenne supérieure ou égale 12/20 pour obtenir la bourse.

La mesure, encore en projet de décret, prise en conseil des ministres du 29 mars dernier vise selon le gouvernement, l’excellence. Mais, celle-ci divise l’opinion qui estime que le gouvernement a mis la charrue avant les bœufs. Les conditions ne sont pas réunies. Il y a insuffisance des salles de classes et des enseignants.

Selon certaines indiscrétions, le gouvernement va annuler cette réforme dans les prochains jours pour dit-on maintenir la paix sociale menacée.

Sydney IVEMBI





gabonactu

A lire aussi

Laisser un commentaire