Conakry: lancement de DIA’FIN | Financial Afrik


Lancement de DIA’FIN, première série de dialogues de haut niveau sur l’Inclusion Financière en Guinée et en Afrique, sous le leadership de la Banque Centrale de Guinée, le 3 Mai 2019 prochain, à Conakry.

 La session inaugurale de la première série de dialogues de haut niveau sur l’inclusion financière en Guinée et en Afrique, dénommée DIA’FIN, sera tiendra le 3 Mai 2019 prochain à Conakry, sous l’égide de la Banque Centrale de la République de Guinée, élue à la présidence de l’Initiative Africaine des Politiques d’inclusion financière (AFPI) lors de la 6eme table ronde annuelle des décideurs de l’AFI (Alliance Mondiale pour l’Inclusion Financière) qui s’est tenue à Conakry en Mai 2018. 

Le thème de la session inaugurale : « Le numérique au service de l’inclusion financière : Quels sont les avancées, enjeux et défis ?» Sont attendus : les hauts représentants du gouvernement de la République de Guinée, des banques centrales des pays de la sous région, des institutions des secteurs des banques, de la microfinance, de la finance mobile et du développement, ainsi que les médias nationaux, régionaux et internationaux.

« L’inclusion financière dans nos pays devient un sujet incontournable si nous voulons sortir nos populations de la pauvreté par l’offre de services financiers de qualité. L’atteinte de cet objectif passe notamment par un traitement juste et correct des clients des institutions financières, et donc par leur prise en compte », affirme le Dr Lounceny Nabé, Gouverneur de la Banque Centrale de Guinée et Président en exercice de l’AFPI (Initiative Africaine pour les Politiques d’Inclusion Financière). 

En effet, la Guinée tout comme les pays du continent africain connait depuis 2010 un bouleversement de son écosystème financier.  La technologie financière, ou « fintech », et en particulier la banalisation de la téléphonie mobile a facilité l’élargissement de l’accès aux services financiers pour des populations difficiles à atteindre et les entreprises, à moindre coût et pour un risque minimal. A l’ère de la révolution numérique, tous les secteurs de l’économie ont dû faire face aux nouvelles technologies. Le secteur bancaire ne fait pas exception :   Quels sont les enjeux. Quelles sont les innovations en cours ? Qui sont les acteurs du secteur ? Comment progresser vers l’accès universel aux services bancaires et financiers pour tous ? Comment atteindre les couches traditionnellement défavorisées ?

DIA’FIN se donne pour mission d’apporter des pistes de réponses, solutions et recommandations, à ces questions afin de rendre l’information en matière de finance inclusive et digitalisation, plus accessible et digeste aux acteurs et intervenants, et aux communautés en mobilisant décideurs et parties prenantes.



fianncieafrique

A lire aussi

Laisser un commentaire