Emploi des jeunes et développement rural sous les projecteurs


Le rôle vital de l’agriculture dans l’emploi des jeunes et le développement rural sera le sujet phare abordé lors de la 14ème édition du Salon international de l’agriculture au Maroc (SIAM 2019).
Placé sous le Haut Patronage de S.M le Roi Mohammed VI, ce salon, dont le thème de cette année porte sur « L’agriculture, levier d’emploi et avenir du monde rural », constitue l’occasion propice pour les participants en vue de discuter de la question de l’emploi dans un secteur qui ne cesse de se moderniser et de se développer, ce qui le met en situation de besoin en compétences hautement formées.
Le SIAM 2019, qui connaît la participation de 1.500 exposants de plus de 60 pays et de responsables et experts, présentera, à pas moins d’un million de visiteurs, les potentialités et les opportunités qu’offre l’agriculture marocaine, en particulier aux jeunes et à la population rurale.
Profitant d’un usage de plus en plus intensifié des nouvelles technologies, ce secteur est en pleine mutation en vue d’améliorer davantage la qualité et la quantité de la production et de créer de nouveaux métiers compatibles avec l’ère numérique. Pour atteindre cet objectif, le Maroc a misé sur les jeunes qui sont invités à opter pour un esprit entrepreneurial et à intégrer la filière agricole pour bénéficier de ses avantages en matière de création de richesse et d’emploi.
Par ailleurs, cette édition revêt un intérêt particulier puisqu’elle marquera la fin du Plan Maroc Vert (PMV à l’horizon 2020) qui fait état d’un bilan positif renforçant la position de l’agriculture comme premier pourvoyeur d’emploi.
Depuis son lancement en 2008, ce plan, décliné en deux piliers, a permis d’atteindre des niveaux de production importants et parfois même records dans certaines filières. L’oléiculture, la filière sucrière, l’agrumiculture, le maraîchage, la céréalière, les dattes, le safran, l’arboriculture, l’huile d’argan, les roses à parfum, la filière laitière, les viandes rouges, l’apiculture, la filière cameline et l’aviculture sont les différents domaines ayant profité de l’appui du PMV.



libe

A lire aussi

Laisser un commentaire